fbpx

Varenne du Poirier : ‘tain, c’est bon !

333
Je vous avais parlé il y a un peu plus d’un an de la Varenne du Poirier 2015 des Grandes Vignes. J’avais écrit alors que c’était un modèle de « vin nature » (il n’y a aucun sulfites ajoutés). Non seulement je peux le répéter pour ce millésime 2016 , mais je pourrais même ajouter que c’est un modèle de Chenin ligérien qui réussira à réconcilier les pro-Touraine et les pro-Anjou tant il réunit les qualités des deux sous-régions. La robe est d’un beau doré brillant.  Le nez est fin, intense, profond, sur la gelée de coing, la poire confite, avec une fine touche de  gumée et de pierre mouillée.   La bouche est droite, inflexible, avec une acidité traçante enrobée par une matière dense, charnue, bien mûre, entre fruits et [...] Voir l'article complet sur Vins Etonnants

Autres articles autour du vin