fbpx

Vendanges à l’ancienne en Bourgogne, panier d’osier à l’épaule

336
Sur les hauteurs de Pernand-Vergelesses (Côte-d’Or), les vendangeurs du domaine Pavelot coupent des grappes qui se changeront bientôt en Corton-Charlemagne, prestigieux grand cru blanc. Ils les déposent dans des paniers en osier, comme autrefois. Et c’est bien plus qu’une simple tradition. « On a un rapport à la matière, on entend que ça crisse, c’est pas de la caisse en plastique ! », lance Sébastien Nicolas, l’un des porteurs. Ces paniers faits de deux corbeilles, de part et d’autre de l’anse, pèsent tout de même 35 à 40 kilos pleins. « C’est vraiment une technique : une fois qu’on a réussi à avoir la bonne position, on est bien », affirme cet ébéniste lorrain de 44 ans à la barbe poivre et sel. Il revient « quasiment tous les [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin