fbpx

Vent du désert, dromadaire et bio : au Maroc, le vignoble de l’extrême

423
Goliath le dromadaire n’a pas été recruté seulement pour le folklore : son travail de labour est un maillon essentiel dans la production des seuls vins certifiés bio du Maroc, élaborés dans une région semi-aride du sud-ouest du pays. « En France, les vignerons bio utilisent des chevaux de trait pour labourer le vignoble. C’est ce qui m’a donné l’idée d’acheter un dromadaire », explique Charles Melia, patron et fondateur du domaine du Val d’Argan, souvent balayé par le chergui, le vent du désert. L’animal n’a pas bon caractère mais « il abat un travail colossal » en tractant un soc traditionnel qui retourne la terre là où les tracteurs ne passent pas, selon ce professionnel venu de la région viticole de Châteauneuf-du-Pape, dans le sud de [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin