fbpx

Vous reprendrez bien un verre de no/low: la spécificité de ce type de vins va-t-elle devenir une tendance?

46
Le docteur Marc Tomas est cardiologue. Il connaît les problèmes de santé publique qu’une consommation excessive d’alcool peut entraîner. Mais il est aussi conscient que “le vin reste pourtant une des toutes premières boissons préférées des Français mais aussi à l’international, une boisson culturelle et conviviale à nulle autre pareille”. Dans le même temps, le secteur du vin dans son ensemble est à une vraie croisée des chemins: « Il y a aujourd’hui une tendance de fond vers une consommation d’alcool plus modérée », remarque encore Marc Tomas. Et ce phénomène touche de manière profonde la filière, de la vigne au verre : tous les maillons sont concernés. Et si les spiritueux “spirit free” proposent des [...] Voir l'article complet sur La DH

Autres articles autour du vin