fbpx

14 ans de fidélité aux marchés à la ferme

342
Christelle et Valérie Gonthier sont venues à la viticulture sur le tard, après des débuts de carrière dans l’action sociale et la téléphonie mobile. C’est sans a priori qu’elles ont repris le château Haut-de Lerm. La propriété familiale était en piteux état mais les deux sœurs se sont retroussé les manches et en peu de temps le vignoble a retrouvé une apparence plus conforme avec la production de vin de Bordeaux. Ex-directrice commerciale chez un géant de la téléphonie mobile, Valérie s’est attelée à la commercialisation, malgré la crise viticole qui sévissait dans les premières années du [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin