fbpx

50 Cent, rappeur américain et businessman fondu de cognac

115
Sa mère le surnommait Boo-Boo. Il a préféré prendre le sobriquet de 50 Cent, référence à un gangster prêt à tuer pour cinquante centimes… Curtis James Jackson, né le 6 juillet 1975 dans un quartier défavorisé de New York, n’a pas eu une enfance facile. Un Grammy Award, treize trophées Billboard Music et soixante millions de disques plus tard, 50 Cent est une superstar, le bad boy du rap américain. A lire sur SudOuest.fr Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin