fbpx

À Noël, pour les bulles, faute de champagne pensez aux crémants

75
Du côté des bulles, les portefeuilles peuvent aussi être en souffrance pour ces fêtes. En effet, le champagne, vin de célébration s’il en est, connaît des hausses de prix importantes depuis trois à quatre ans. En cause, les aléas climatiques (gel, grêle) et donc des vendanges maigrelettes qui ont mécaniquement entraîné des hausses de prix. « On le constate sur les marchés, le champagne est en train de devenir cher pour nombre de Français », explique Cyril Bleeker, sommelier expérimenté et formateur au Cafa, une école de formation aux vins et spiritueux située à Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin