fbpx

À table, les Français voient la vie en rosé

367
Sylvain Cottin s.cottin@sudouest.fr Honorable pilier du comptoir de La Vilette, Romain Daniel est l’un des rares à faire de la résistance à l’ombre de cette brasserie voisinant les halles de Rochefort (Charente-Maritime). « Boire du rosé, jamais, même en pleine canicule », jure cet ancien policier de 66 ans. « Pour moi, ce n’est pas du vin, rien que sa couleur d’ailleurs ne paraît pas très naturelle. Et je ne vous parle pas de l’acidité qui dérouillerait toute une tuyauterie… » Et la patronne des lieux de s’en aller plutôt chercher une bouteille de blanc pour celui qu’elle considère comme l’un de ses derniers [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin