fbpx

Après des travaux dantesques, La Tour d’Argent compte retrouver sa place au sommet

130
Cap sur la deuxième étoile Un chantier herculéen : quatre années se sont écoulées quai de la Tournelle, face à la Seine, entre la signature avec l’architecte français Franklin Azzi en 2019 et la réouverture en août 2023 de l’un des plus célèbres restaurants du monde. La cascade d’aléas survenus entre-temps étourdit. Le budget d’abord, qui a explosé avec le covid-19. La coordination des vingt corps d’État, 60 ouvriers, techniciens, ingénieurs mobilisés chaque jour pour remodeler la Tour dans sa verticalité. La gestion du toit parapluie 40 mètres au-dessus du [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin