fbpx

Bergeracois : les vendanges 2018 « s’annoncent pas mal »

348
Un peu partout, les tracteurs sillonnent le vignoble bergeracois (Dordogne), où les vendanges 2018 ont débuté. Cela a démarré la semaine dernière par la récolte des raisins destinés au vin pétillant, et se poursuit pour ceux qui feront du blanc sec.  Comme toujours, les viticulteurs sont prudents pour qualifier le millésime naissant. « Cela s’annonce pas mal », glisse Vincent Alexis, du château Barouillet, à Pomport. Ce que confirme Éric Chadourne, président de la Fédération des vins de Bergerac et Duras, dont les vignes sont situées sur les coteaux de Creysse. « On se dirige vers un bon millésime, type celui de 2008, sans atteindre la top [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin