fbpx

Cet été, la France pourrait connaître une pénurie de… rosé

331
Seul véritable pays producteur et exportateur de rosé, la France pourrait être victime de son succès cette année, révèlent Les Échos.  Alors que la demande ne cesse d’augmenter – l’ensemble de la consommation a grimpé de 31% en quinze ans -, la faible production de rosé en 2017 risque de ne pas suffire à étancher toutes les soifs. Des prix à la hausse La France commence en effet à manquer de vis, spécifiquement sur le millésime 2017 dont les volumes sont en recul, dans un contexte général de récolte historiquement faible malgré les 6,4 millions d’hectolitres produits par an.  La rédaction vous conseille Le [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin