fbpx

Clément Bouvier et Jeppe Hein, association de bienfaiteurs

78
Dans son restaurant Ursus, à Tignes, le chef étoilé Clément Bouvier traduit au piano l’œuvre de l’artiste contemporain Jeppe Hein. Une rencontre détonnante, sous la houlette de la maison Ruinart. Il y a de la douceur, de l’empathie, et beaucoup d’optimisme dans l’œuvre de Jeppe Hein. Et Clément Bouvier semble animé par l’envie de proposer des saveurs vraies, la volonté de ne jamais travestir le goût. Ces deux hommes vous veulent du bien. On ne demande qu’à s’asseoir à leur table. La collaboration entre le chef savoyard et l’artiste danois avait pourtant mal commencé, comme une sorte de mariage de la carpe et du lapin. «Franchement, le jour où je [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin