fbpx

Cognac : le procès Martell suscite bien des interrogations

152
Trois cent mille euros d’amende pour « pratique commerciale trompeuse »… La condamnation en première instance de la maison de cognac Martell, le mardi 27 septembre 2022 à Angoulême, suscite bien des interrogations. La justice reproche au négociant d’avoir vendu 7 000 bouteilles (vintage 1978 et 1989) sans être en mesure de prouver leur caractère millésimé. Sûre de sa « bonne foi » et de son « bon droit », la filiale de Pernod-Ricard va faire appel. A lire sur SudOuest.fr Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin