fbpx

Crise viticole à Bordeaux : « Arracher trois hectares en 2005 m’avait remis à flot »

84
Serge Rizzetto, 61 ans, est à la tête du château Le Frègne (18 ha) à Castelviel, en Sud Gironde. Il est membre d’un collectif qui milite pour la mise en place en Bordelais d’un plan d’arrachage où les vignerons volontaires toucheraient une prime pour mettre hors de production des hectares de vigne. Un tel plan avait déjà été mis en place en 2005/2006. C’était… Serge Rizzetto, 61 ans, est à la tête du château Le Frègne (18 ha) à Castelviel, en Sud Gironde. Il est membre d’un collectif qui milite pour la mise en place en Bordelais d’un plan d’arrachage où les vignerons volontaires toucheraient une prime pour mettre hors de production des hectares de vigne. Un tel plan avait déjà [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin