fbpx

Crise viticole : le malaise des vignerons bordelais entendu, mais toujours aucune promesse

89
Voir défiler ce mardi, dans les rues de bordeaux, une vingtaine de tracteurs suivis d’un millier de vignerons et d’ouvriers des châteaux, avait de quoi amener un sentiment de tristesse. Être dans la capitale mondiale du vin, arriver à produire parmi les plus grandes bouteilles de la planète, tout en faisant rêver des millions d’amateurs, pour en arriver là, est indéniablement un constat d’échec collectif. Il faut se rendre à l’évidence : derrière les belles façades de châteaux et les discours sur les meilleurs terroirs, de nombreux murs sont lézardés et les comptes en banque bien vides. Avec une souffrance… Voir défiler ce mardi, dans les rues de bordeaux, une vingtaine [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin