fbpx

Dans le Bordelais, vendanges de nuit pour garder le rosé au frais

171
Neige carbonique À cinq heures du matin, alors qu’une vague de chaleur tardive étouffe la france en ce début septembre, il fait environ 20°C au moment où les vignes sont parcourues et secouées par la « vendangeuse », un tracteur-portique qui enjambe les rangs. « Vendanger la nuit, c’est pour la qualité du raisin, pour la fraîcheur et les arômes », explique à l’AFP son conducteur, Loïc Malherbe, debout depuis 02H00. « Ce n’est pas désagréable, c’est un autre rythme de vie (…) C’est mieux pour la machine et mieux pour l’homme aussi. » Mieux, aussi, pour la facture énergétique dans un [...] Voir l'article complet sur larvf.com

Autres articles autour du vin