fbpx

Deux valent mieux qu’un

392
Château Clément-Pichon, propriété des vignobles Fayat en AOC haut-médoc, a absorbé cette année un autre cru bourgeois et poursuit sa progression qualitative. À voir aussi Dans l’ombre de La Dominique, le grand cru classé de saint-émilion, fleuron des Vignobles Fayat, il y a deux autres châteaux : Fayat, un pomerol, et Clément-Pichon, le cru bourgeois. Les trois ont été acquis par le même homme, Clément Fayat, le fondateur en 1957 du groupe Fayat, 1er groupe français indépendant de la construction et de l’industrie, 4e groupe de BTP en France. Un tour de force pour ce Corrézien parti de rien, qui revendique toujours « la terre accrochée à ses sabots », dont le [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin