fbpx

En pleine confusion sexuelle

251
Une soixantaine de viticulteurs adhérents de la cave coopérative Uniré, aidés de bénévoles, participent depuis lundi à la 7e campagne de confusion sexuelle par phéromones dont la finalité est de limiter le plus possible les dégâts causés par les chenilles du ver de la grappe sur le vignoble en limitant la reproduction des papillons. Cette campagne 2018, qui a commencé dans le sud de l’île avec les 190 hectares de Sainte-Marie-de-Ré et Rivedoux, se poursuit aujourd’hui et demain dans le nord et le centre de l’île. La neige tombée lundi a contraint les viticulteurs à cesser la pose des diffuseurs et à poursuivre l’opération [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin