fbpx

Gastronomie : des foies gras qui n’enfument pas le palais

109
Sur la table, vingt kilos de foie gras de canard, achetés le matin même aux Capucins, chez Campet. « Les canards proviennent d’un éleveur du Lot », précise Thibaut Servas, tablier noir, moustache et barbiche de mousquetaire. Ce 28 novembre, le chef itinérant se trouve chez son ami Christian Skrzyniarz (retenez bien son nom, on ne l’écrira qu’une fois), patron de la boutique « Smoking good » à La Brède. Ancien assureur et gastronome de toujours… Sur la table, vingt kilos de foie gras de canard, achetés le matin même aux Capucins, chez Campet. « Les canards proviennent d’un éleveur du Lot », précise Thibaut Servas, tablier noir, moustache et barbiche de mousquetaire. Ce 28 novembre, le chef itinérant se trouve chez son ami Christian Skrzyniarz (retenez bien son nom, on ne l’écrira [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin