fbpx

Il y a 200 ans, il inventait la mesure du degré d’alcool : qui était Gay-Lussac ?

66
Au début du XIXe siècle, on ne disposait pas de méthodes scientifiques pour évaluer précisément la teneur en alcool des vins et spiritueux. Pour y parvenir, on trempait empiriquement un chiffon dans la solution alcoolique et on voyait s’il prenait feu… Une telle classification aurait pourtant été précieuse pour l’application de l’impôt sur les boissons alcoolisées, une taxe déterminée par leur teneur en alcool. Outre l’intérêt commercial de la chose, il était aussi important de connaître le degré de pureté de l’alcool, car son mélange avec l’eau [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin