fbpx

Impressions de Saint-Estèphe

400
Bordée par la Gironde, la plus septentrionale des appellations du Médoc est une terre de vignobles aujourd'hui prisée des investisseurs. Mais aussi un lieu de balades sous des ciels à se pâmer et une sacrée galerie de personnages. À voir aussi Les saules pleureurs du marais de Lafite comme haie d’honneur, il faut passer le petit pont qui enjambe la jalle du Breuil. Le cours d’eau marque la fin de l’appellationPauillac. Château Lafite Rothschild et ses gracieuses tourelles laissés à main gauche, la D204 grimpe droit devant, vire serré. A droite qui se pavane, Cos d’Estournel. Toits en forme de pagode, faux airs de « retour des Indes », l’édifice est fièrement juché en haut de sa colline. Pas même [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin