fbpx

La viticulture fleurit à nouveau en Ukraine après la perte de la Crimée

310
Un verre à la main, Oleksandre Kovatch regarde le vin qu'il a produit et affiche sa satisfaction: la perte de la péninsule viticole de Crimée et le marasme économique ont paradoxalement donné un coup de pouce aux vignerons ukrainiens. À voir aussi Ce vigneron de 47 ans accueille des touristes à l’entrée de sa cave de dégustation à Oujgorod, en Transcarpatie, dans l’ouest de l’Ukraine, et leur sert une demi-douzaine de variétés de son vin. Depuis cinq ans, M. Kovatch a doublé le volume de sa production dans cette région montagneuse aux contreforts du massif des Carpates et dit entrevoir désormais « d’énormes perspectives » pour le marché national, en pleine évolution. [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin