fbpx

Le Maroc, un vignoble en pleine mutation

316
Depuis 40 ans, le vignoble marocain est en mutation. On y voit une diversité de styles affichés et la réhabilitation de vignobles oubliés. Car n’oublions pas que le Maroc reste l’un des berceaux des dernières vignes sauvages. À voir aussi Un Royaume où les premiers vins furent élaborés vers le VIe siècle av. J.-C., lors des installations des comptoirs phéniciens et grecs. Aujourd’hui, treize domaines redonnent au Maroc ses lettres de noblesse, se partageant près de 7.000 hectares de vigne, pour environ 50 millions de bouteilles produites par an(1). On y compte même trois AOC et quelques AOG(2). De quoi ravir notre curiosité. De Meknès à Casablanca, tour d’horizon d’un vignoble placé sous le [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin