fbpx

Le roi Charles III avait dégusté l’une de ses cuvées, la viticultrice revient sur sa fin d’année complètement folle

184
Non, elle n’a pas changé. Elle a eu beau figurer dans un grand nombre de journaux télévisés français, noircir les colonnes du « Times » et devenir l’une des coqueluches girondines de ce début d’automne, Noémie Tanneau conserve son naturel et son pétillant, qui siéent si bien à une vigneronne. Voilà trois mois que le miracle s’est accompli : lors de sa visite bordelaise, le roi Charles III« himself… Non, elle n’a pas changé. Elle a eu beau figurer dans un grand nombre de journaux télévisés français, noircir les colonnes du « Times » et devenir l’une des coqueluches girondines de ce début d’automne, Noémie Tanneau conserve son naturel et son pétillant, qui siéent si bien à une vigneronne. Voilà trois mois que le miracle s’est [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin