fbpx

Les anti-pesticides réclament un périmètre de sécurité élargi autour des écoles de Gironde

248
« On ne peut pas mettre le chiffre d’affaires de la viticulture devant la santé de nos enfants ». C’est par ces quelques mots qu’Henri Plandé, membre d’Alerte Pesticides Haute Gironde a introduit la conférence de presse publique organisée ce mercredi matin à 11h30 sur le marché de Blaye et qui réunissait une dizaine d’organisations opposées aux méfaits des pesticides. Objectif de cette mobilisation : interpeller le préfet de Gironde pour lui demander, avant le début des traitements de printemps, de protéger davantage les enfants des 128 écoles de Gironde classées en zone sensibles car trop proches des exploitations agricoles. Ces [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin