fbpx

Les gens qui ne boivent pas d’alcool seraient plus sujets à la démence sénile

498
Les buveurs modérés d’alcool sont moins touchés par la démence sénile que les abstinents, montre une étude coordonnée par l’Inserm publiée mercredi, dont les auteurs déconseillent toutefois de se mettre à boire. Cette conclusion publiée par la revue médicale BMJ vient du suivi de 9 087 fonctionnaires britanniques nés entre les années 1930 et 1950.  Ceux qui, entre la trentaine et la cinquantaine, déclaraient ne jamais boire d’alcool ont finalement couru un risque 47% plus élevé d’être atteints par la maladie, par rapport à ceux qui buvaient dans la limite recommandée (1 à 14 unités d’alcool par [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin