fbpx

Les rosés de Provence voient la vie en rose mais craignent la spéculation foncière

224
Les vins rosés de Provence confirment leur formidable envolée à l'étranger, en particulier aux Etats-Unis qui ont absorbé la moitié des exportations l'an passé, ce qui nourrit un phénomène de spéculation foncière localement. À voir aussi « Le phénomène d’internationalisation des vins rosés de Provence s’accélère », a déclaré jeudi Brice Eynard, directeur-général du Conseil interprofessionnel des vins de Provence, lors d’une conférence de presse à Paris. « Jusqu’en 2010-2011, on en exportait assez peu, la France étant alors le principal producteur et consommateur, et on voit maintenant la part de l’exportation s’accélérer [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin