fbpx

Master of Port : le grand chambardement

177
Pour une fois, aucune sommelière ne figure dans la liste des candidats retenus à l’issue de la sélection. En revanche, beaucoup de nouveaux visages parmi les huit qui se disputeront le titre au mois de novembre à Paris. Une sorte de tsunami a frappé le petit monde de la sommellerie française à l’occasion des épreuves de sélection du 19e Master of Port organisée au cœur de l’Institut Paul-Bocuse à Ecully. En effet, seulement deux des huit candidats retenus pour la phase finale a déjà vécu une phase finale, il s’agit d’Antoine Lehebel (2012 et 2015) qui œuvre au restaurant Bon-Bon à Bruxelles et a pris la 10e place du concours du Meilleur sommelier du monde 2019, et de Mattia Angius, ancien du Bistrot du sommelier à Paris et futur [...] Voir l'article complet sur Terre de vins

Autres articles autour du vin