fbpx

Pascal Sancier, un éleveur doux comme un agneauParole de chef

526
YVAN PLANTEY libourne@sudouest.fr Les communes de Saint-Antoine-sur-l’Isle et Saint-Christophe-de-Double sont limitrophes et ont un lieu-dit en commun : celui du Paillot. Pourtant c’est bien dans celui de la première que Pascal Sancier tient sa ferme. Et ce depuis une trentaine d’années déjà. « Je suis ici depuis vingt ans, car pendant dix ans j’ai repris la ferme de mes parents, à Créon », avance cet agriculteur de 54 ans. Ses parents ont fini par se reconvertir dans la viticulture, tout comme sa femme qui était géographe avant de le rejoindre et de travailler avec lui. « Je mourrai avec mes agneaux et pour rien au monde je ne changerai de [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin