fbpx

Ruptures familiales en milieu viticole : Julie Dufour et Mathilde Savoye, vigneronnes en Champagne

118
Reprendre le domaine viticole familial ne veut pas forcément dire reproduire les mêmes pratiques agricoles. Nombre de jeunes vignerons, désireux de s’installer en bio ou en biodynamie, se heurtent aux difficiles enjeux de la transmission. En effet, si les parents ont souvent été de fervents défenseurs de la machine à vendanger, du productivisme effréné et des pesticides, beaucoup de jeunes lorgnent du côté de la traction animale, de la cueillette manuelle et de la polyculture. Des pratiques onéreuses, considérées souvent par leurs aïeuls comme risquées et archaïques. Dans le pire des cas, cette incompréhension [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin