Taxes américaines : La fillière vin se mobilise et demande à l’Etat et à Bruxelles de réagir

23
À deux jours de l’application des nouvelles taxes américaines sur les vins français, et avec un Brexit sans accord qui reste possible le 31 octobre, les viticulteurs hexagonaux s’estiment "piégés" par des enjeux géopolitiques qui les dépassent, et demandent à l’État et à Bruxelles de réagir vite et "à la hauteur des enjeux". //sas_manager.render(385); var […] Voir l'article complet sur larvf.com
· ·

Articles liés & Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *