fbpx

Vent du désert, dromadaire et bio: au Maroc, le vignoble de l’extrême

404
Goliath le dromadaire n'a pas été recruté seulement pour le folklore: son travail de labour est un maillon essentiel dans la production des seuls vins certifiés bio du Maroc, élaborés dans une région semi-aride du sud-ouest du pays. À voir aussi « En France, les vignerons bio utilisent des chevaux de trait pour labourer le vignoble. C’est ce qui m’a donné l’idée d’acheter un dromadaire« , explique Charles Melia, patron et fondateur du domaine du Val d’Argan, souvent balayé par le chergui, le vent du désert. L’animal n’a pas bon caractère mais « il abat un travail colossal » en tractant un soc traditionnel qui retourne la terre là où les tracteurs ne passent pas, selon ce professionnel [...] Voir l'article complet sur Le Figaro vin

Autres articles autour du vin