fbpx

Vidéo. Près de Bordeaux, un grand domaine viticole transformé en studio d’enregistrement

69
« C’est très confortable d’enregistrer ici. Avec ces tapisseries, on n’a pas les résonances désagréables qu’on a dans une pièce avec des plaques de plâtre », s’enthousiasme Arnaud Houpert, l’ingénieur du son mobilisé par Château Palmer. En cette fin mai-début juin 2024 il vient de passer cinq jours avec le contrebassiste suédois Lars Danielsson, le trompettiste finlandais Verneri Pohjola et le guitariste anglais John Parricelli… « C’est très confortable d’enregistrer ici. Avec ces tapisseries, on n’a pas les résonances désagréables qu’on a dans une pièce avec des plaques de [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin