fbpx

Vins de Bordeaux : face aux aléas climatiques, ils abandonnent le bio, « il faut accepter de perdre sa récolte chaque année »

120
Un millésime de plus à se bagarrer avec le mildiou. Le parasite, desséchant les feuilles et abîmant les fruits, a frappé très tôt cette année dans les vignes girondines. Et les adeptes de la viticulture bio sont particulièrement mis à rude épreuve. Interdits d’utiliser des produits phytosanitaires, ils multiplient les traitements au cuivre (bouillie bordelaise), sans assurance d’y réchapper. L’été 2023 fut épuisant, le printemps 2024 s’est montré tout aussi harassant. Sur le même sujet Vidéo. Mildiou : une crise historique menace la vigne Cette année, la [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin