fbpx

Vins de Bordeaux : « Si on ferme les frontières, on n’y arrivera pas… » Le contexte politique incertain inquiète la filière

107
Une déconsommation de vin, des difficultés de commercialisation, une épidémie de mildiou particulièrement virulente et précoce, une adaptation au changement climatique… La filière viticole est dans le dur. Et comme si cela ne suffisait pas s’ajoute la perspective d’une grande instabilité politique dans le sillage de la dissolution. Alors qu’avec bordeaux fête le vin s’ouvre la plus grosse vitrine populaire du vignoble, la filière aux 50 000 emplois en Gironde est inquiète. Le point avec bernard Farges, vice-président du Conseil interprofessionnel du vin de Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin