fbpx

Viticulture en Dordogne : « le Covid a massacré le marché »

116
En plus du Brexit, le Covid a pesé de tout son poids sur l’activité économique des vignerons l’an dernier. François de Conti, du château La Colline, juge même qu’il a été plus « contraignant que le Brexit ». >> À lire aussi : les vignerons face aux défis du Brexit Une fréquentation en berne « Les clients particuliers britanniques ? On ne les a pas vus en Dordogne cet été alors que la clientèle britannique représente 30 à 40 % des visiteurs chaque année », regrette Laurent de Bosredon, du château [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin