fbpx

Face à la baisse de la consommation d’alcool, « Bordeaux n’est pas mort » : une jeune génération de vignerons y croit

131
Une main dressée qui dessine les cornes du diable barré du slogan : « bordeaux is not dead. » Sophie Guimberteau-Foray, du château Franc-Baudron (Montagne Saint-Émilion), a placardé l’affiche sur son stand du salon Vinexpo/Wine Paris : « Combien de fois a-t-on dit que le rock and roll était mort ? Cela n’arrivera pas. Eh bien, c’est pareil pour bordeaux. » Avec 24 autres vignerons (pour 22 appellations), ils ont créé le collectif bordeaux Rocks ! : « Parce que bordeaux regroupe des pépites de vignerons, des produits de qualité, des vins francs, ronds, sympas. C… Une main dressée qui [...] Voir l'article complet sur SudOuest

Autres articles autour du vin